Identification

Syndications

A l'appel de la FSu, rejoints par la CGT et Sud, un mouvement de grève se déroule mardi 24/11. Au programme au Mans, théoriquement, blocus, manifestation et Ag des personnels : rendez-vous à 9 h 30 à la maison des associations 4 rue d'Arcole. Sur le campus universitaire, les étudiants et le personnel de l'IUFM se retrouveront dès 08 h 30 devant l'IUFM (UFR de Lettres Sciences Humaines) Bien que non conviée, la fédération des travailleurs de l'Education de la CNT se joindra au mouvement. Son communiqué nationale ci-dessous livre sa position.
Mardi 24 novembre : grève dans l’éducation


La Fédération des Travailleurs de l’Education s‘associent à l’appel à la grève du 24 mais ne se leurrent pas.

La seule riposte, la grève, qui a du sens, c’est celle qui se fixe des objectifs précis et se poursuit par reconduction jusqu’à les avoir atteints. Dans les AG, tâchons de contaminer écoles et bahuts par le virus de cette grève combattive bien plus virulente que la traditionnelle grève saisonnière épisodique !

Cela concerne aussi le syndicalisme dans son ensemble, tant il est majoritairement englué depuis des années dans ses dérives : co-gestion, concentration sur les situations locales et les cas individuels , permanents déconnectés du travail et frein à l’action des personnels quand elle déborde leurs directives ...

Les fortes mobilisations interprofessionnelles de 2009 et les mouvements sectoriels qui s’enchainent cet automne prouvent qu’une riposte d’ampleur est possible

Il apparait donc urgent de forger une alternative syndicale combattive et autogérée, actrice des luttes !

Construisons-la ensemble dès le 24 pour que l’on ait toujours raison de se syndiquer !