Identification

Syndications

Médias Libres

Médias libres

Rennes Infos

Rennes info

Livre : "Tue ton patron "

Jean-Pierre LEVARAY : Tue ton patron -LIBERTALIA -Unity Rockers-8 euros.

  Pour la première fois Jean Pierre LEVARAY utilise la fiction. Le titre du livre est venu d'un groupe de Punk Rock Bordelais des années 80.

  Le narrateur est un chômeur, victime d'un « plan de sauvegarde de l'emploi », après 25 ans de boîte l'usine j'ai du la quitter il y a un an et demi. « J'ai fait partie de la dernière charette de licenciement, je me suis senti obligé de partir, j'ai pris la prime de 20 000 euros et Basta Je me suis senti banni, dégraissé, puis j'ai passé des journées à dormir, ma femme est partie avec le gosse, nous avons vendu la maison ».

  Chômeur devenu vigile sous le pseudo de Guy Debord, puis serveur sous  le nom de Marius Jacob, faux chargé de communication sous celui de Paul Lafarge, le  «  Licencié « va mûrir un plan pour éliminer son ancien patron. Il va s'infiltrer dans le quartier de la défense pour le traquer : un jeu de chat et de la souris  quartier de la défense, haut lieu des plus grandes entreprises françaises, « c'est des tas de bandits dans toutes les tours, des patrons voyous qui imposent leur loi sur notre travail ».

  Le patron visé est Pelletier-Raillac du groups FFIC il n'aime pas ses collaborateurs encore moins ses ouvriers.  Le boss gagne ce qui correspond à trois cent ans de travail pour un ouvrier.

  Les descriptions des conseils d'administration sont très réalistes, l'allégeance des cadres aux patrons, tous à la botte, les jeunes loups eux vont rentrer dans le moule   Pour Jean-Piere LEVARAY, bien que le collectif se soit effondré ce n'est pas un appel au meurtre, plutôt une sorte de jeu de rôle.

« la terreur doit changer de camp ».  

BIBLIOGRAPHIE Sélective : 

–         Putain d'Usine -L'insomniaque -Rédition Agone

–         Après la catastrophe-L'Insomniaque

–         Une année ordinaire-Journal d'un prolo -Editions libertaires

–         A quelques pas de l'Usine -Chants d'Orties

–         BD : avec EFIX : Putain d'Usine –Les fantôùes du vieux Bourg