Identification

Syndications

Médias Libres

Médias libres

Rennes Infos

Rennes info

LIVRE : Le Président des riches

  « Il y a une guerre des classes, c'est un fait mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner « Warren Buffet »

  Lors de son élection, Sarkozy a retrouvé au Fouquet's ses amis industriels du CAC 40, des médias, de pseudos artistes.

 

Michel Charlot -Monique Pinçon Charlot : Le Président des riches- Enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy -Zones -14 euros-

 

Dans sa bande : Bolloré, Dessaigne, Pinault, Bernard Arnault, Dassault, les bouffons  souvent émigrés : Clavier, Réno, J. Hallyday ...Sarko veut tous les médias à sa botte, il a fait embaucher Laurent Solly son directeur adjoint de campagne à TF1; il nomme les dirigeants de France Télévision et de Radio France.    installé au pouvoir Sarko (l'ex candidat du pouvoir  d'achat ' »pour apâter les gogos) » a été celui des cadeaux aux riches, de l'abaissement du bouclier fiscal, de la défiscalisation en faveur des plus aisés, pour les donations et les successions, les contribuables les plus aisés bien conseillés par des fiscalistes peuvent  se rapprocher de l'impôt zéro.  

 

Au sommet de notre société, il y a des gens qui cumulent toutes les richesses et aussi tous les pouvoirs, le pouvoir politique et économique s'est resserré entre les mains de l'oligarchie.Un néo capitalisme financier triomphant, le cynisme et l'enrichissment personnel sont de mise. Cette connivence, cette collusion de fait entre les politiques et les puissances d'argent sont illustrées et symbolisées par les relations entre Le Maistre, Madame Bettancourt, Eric Woerth et Sarkozy.  

 

 Les deux sociologues dévoilent les ressorts d'une politique en faveur des nantis : bouclier fiscal, abattements et exonératione en tout genre, dépénalisation du droit des affaires, guerre des classes au service de l'argent, paradis fiscaux, fonds spéculatifs, bonus des traders, stock options et cadeaux aux banques. Une oligarchie, un gouvernement des riches pour les riches. Sarko incarne le pouvoir de l'oligarchie. 

 

  Sa lutte contre le capital n'est que poudre aux yeux, pour les libéraux, les mouvements sociaux sont devenus archaiques.   

 

 La main d'oeuvre ouvrière et salariée a été flexibilisée, paupérisée.  

 Sarkozy donne à voir la rouerie du pouvoir. Il utilise en permanence un double langage. L'ami des riches à réussi à se faire passer pour le défenseur de « la France qui se lève tôt » belle imposture. Il flatte le bon peuple en remplissant les poches des riches.(Le pouvoir lutte paraît-il contre les paradis fiscaux, mais il autorise sur son sol des organismes comme France Offshore » conseil en délocalisation offshore et internationale).  

 

 Le crédit agricole, la Société générale et la BPO cumulent 262 filiales Offshore, les entreprises du CAC 40 dont fait partie la BNP Paribas ont toutes des filiales dans les paradis fiscaux.    

 

  L'organisation de l'insolvabilité de l'état, permet aux marchés de devenir hégémonique et de détruire les services publiques.  Les pauvres, les ouvriers, les classes moyennes devraient reprendre la lutte contre ce pouvoir qui opprime, et retrouver le chemin de la lutte des classes.Ce livre propose aussi  des solutions comme celle de Frédéric Lordon de supprimer la Bourse.  

 

 Une enquête minutieuse, documentée, implacable qui met des noms sur le très petit nombre de ceux qui dominent la majorité des gens. . Pour combattre le Sarkozysme : à lire absolument.