Identification

Syndications

Médias Libres

Médias libres

Rennes Infos

Rennes info

Franklin ROSEMONT : Joe Hill -Les I W W et la création d'une culture ouvrière et révolutionnaire.

 

Les Industrial Workers of the World (IWW) sont peu connus en France, ce livre nous fait pénétrer leur monde. Ils allient la théorie marxiste à une pratique libertaire. Fondés en 1905, ils regroupent des milliers de travailleurs pratiquant l'action directe et prônant l'abolition de l'esclavage salarié.

 

 

Joê Hill, est né à Gâvle en Suède, à 22 ans il immigre aux Etats-Unis comme beaucoup d'Européens pauvres, pour vivre il exerce de nombreux petits boulots, mécanicien, docker, ouvrier agricole...    Joê Hill a adhéré à l'IWW en 1910,comme de nombreux IWW  il participa à la révolution Mexicaine en Basse Californie, appuyant la  lutte des frères Flores Magon. Il aida aussi les grévistes de la Fraser river en Colombie britannique.

 

    Joê Hill est resté dans la mémoire ouvrière  par ses songs books « The preacher dans the slave », « The rebel Girsl », ses slogans « Ne vous lamentez pas, organisez vous ». Il est aussi artiste, il joue de l'accordéon, de la guitare, du piano, écirt des des chansons, des poèmes, il dessine, c'est un poète du prolétariat et un chanteur vagabond.    Les Wobblies et hobos sont des ennemis déclarés des classes dirirgeantes (églises, patrons) pour qui ils sont considérés comme des délinquants et des assssins potentiels, ils sont la cible de la justice, des groupes d'extrême-droite, des briseurs de grèves, des jaunes. 

  En Janvier 1914, Joê Hill est arrêté près de Salt Lake city en Utah, et accusé du meurtre d'un épicier local, Joê fut jugé et condamné victime d'une alliance entre la presse, le gouverneur, le système judiciaire, la police, l'église mormone, car les IWW gênaient la Western Federation of miner. Hill militant des IWW était un coupable  idéal. Malgré une mobilisation des socialistes, anarchistes, syndicalistes, Joê Hill fut exécuté le 19 Novembre 1915. L'  exécution de Hill fut un assassinat judiciaire.    Les IWW avaient été eux mêmes influencés par des poètes, des écrivains : Shelley, Blake, Walt Whitman, Thoreau, William Morriss..

 

    Du vingtième siècle à nos jours les IWW développèrent un véritable imaginaire ouvrier et populaire. Leur contre culture a eu une influence sur les journalistes, les artistes, les écrivains Kenneth Rexroth.., les musiciens, les chanteurs folk comme Joan Baez, les poètes de la Beat Generation comme Ferlignhetti et Kerouac, les Surréalistes...

  Les Wobblies noirs furent très actifs dans le pays, les IWW furent  précurseure de l'écosocialisme et solidaires des Amérindiens (Lucy Parsons était Amérindienne), ils eurent des contacts avec les travailleurs chinois, japonais et afro-américains.

 Les IWW promurent les droits des femmes : celles ci furent certes minoritaires mais très actives et efficaces. 

    Un livre dense, très dense, qui permet de mieux connaître le syndicalismerévolutionnaire américain. 

 

A Lire :

-  Lary PORTIS : IWW et syndicalisme révolutionnaires aux Etats-Unis

         MARY Jones : Maman Jones -Actes et Mémoires du Peuple -MASPERO       

  A écouter FRED ALPI : Chansons pour Joë HILL-Ici et Maintenant