Identification

Syndications

Médias Libres

Médias libres

  • Bientôt se tiendra le procès des inculpé.e.s de la manifestation bâloise du 24 juin 2016. Montrons que notre solidarité est plus forte que les lois de l'État et que la...

  • GAP : Le CESAÏ ouvre ses portes rue de l'Imprimerie ! Soyez les Bienvenu-es, avec ou sans-papiers, plutôt sans uniformes, avec votre rage tendre et votre détermotivation. - Infos Locales...

  • Devant les sénateurs, Édouard Philippe a réaffirmé mardi 16 octobre l'impartialité de l'État quant au référendum d'autodétermination prévu le 4 novembre. Une position confortable dans la mesure où le résultat...

  • Retour en images sur la manifestation contre les expulsions de lycéens sans-papiers du jeudi 18 octobre. - Infos locales / Accueil des migrants, Lycée, Manchette -- Infos locales, Accueil des migrants,...

  • Cette semaine dans On est pas de cadeaux !, le premier volet d'une série d'émissions sur la transmission des vies, des communautés et des luttes transpédégouines. On part de quelques...

  • Depuis l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes en février dernier, un nouveau mouvement cherche à rebondir. Face à la préfecture et au lobby agricole affamé de terres, il faudra faire...

Rennes Infos

Rennes info

Dimanche, les électeurs manceaux ont largement boudés les urnes : 38 % de participation sur la ville (40 au niveau national) et la gauche se fait doubler par l'UMP ! Le PS s'effondre et les listes "populaires" de la gauche de la gauche (NPA-PCF-PG) stagnent péniblement à 11 %. 11 % de 38 %, ça fait 4 % des gens en âge de voter. C'est faible.

La lecture attentive des résultats par bureaux permet de dresser une carte électorale sans appel (merci les étudiants en géo) : les quartiers dits "sensibles" socialement (entourés en noirs sur la carte ci-dessous) qui concentrent les pauvres, les HLM et les étrangers, en ont rien à battre des partis et de leurs programmes "européens". La dictature du capital orchestrée par la commission éuropéenne n'a pas besoin de la fausse légitimité parlementaire. Les gens semblent s'y résigner. La crise de confiance politique envers les pseudo- "contestataires" est confirmée par un sondage national ( le-npa-le-modem-et-le-fn-sont-les-principales-victimes-de-l-abstention ) 73 % des personnes ayant voté pour Olivier Besancenot au premier tour de l'élection présidentielle de 2007 n'ont pas participé à ce scrutin. ALors quoi, tout ces efforts pour contenir la colère sociale dans la rue en manipulant les centrales syndicales et récupérer des votes strapontins inutiles, et finalement se retrouver désavoués par les gens ? salauds de pauvres. Les ingrats....