Identification

Syndications

Médias Libres

Médias libres

Rennes Infos

Rennes info

Permanence Précarité chômage de la CNT-f

SAMEDI 14 AVRIL 2012,

(et aussi le 12 mai et le 09 juin )

de 14h à 16h,

Permanence précarité au pôle associatif Coluche,

31 allée Claude Debussy , 72100 Le Mans

(près de l’école Primaire Charles Gounod).

 

Quelle que soit l'issue des élections, chômeurs, chômeuses et précaires devront se battre pour survivre !

Pendant que le chômage continue d'augmenter, la pression sur les chômeurs, chômeuses et salariéEs précaires s'intensifie :

 

-         Les règles d'attribution et de suspension du RSA ont été durcies,

 

-         L'obligation de fournir du travail gratuit se généralise, stages, EMTR,etc ...

 

-         Chômeurs/chômeuses de longue durée, souvent de plus de 50 ans, sont soumisEs au harcèlement du questionnaire de 15 pages « Atelier de diagnostic renforcé ». 

 

        Pour celles et ceux qui ont un emploi, l'exploitation s'intensifie sur fond de chantage au licenciement, ou de dénonciation à la police pour les sans-papiers. Des salariéEs des services aux personnes se voient demander tout et n'importe quoi, du sol au plafond, et doivent subir en silence discriminations et violences au domicile du particulier. Beaucoup continuent à travailler même malades, soit que les indemnités journalières ne leur permettent plus de survivre, soit qu'ils et elles n'y ont pas droit parce que le nombre d'heures travaillées est insuffisant.

 

 

 

        Le RSA-jeunes, lancé en 2009 pour s'adresser à 169 000 jeunes de moins de 25 ans, n'est versé en France qu'à 9000 foyers tellement les conditions d'accès sont restrictives. Dans les 4 régions/départements d'outre-mer, 6 mois après son entrée en application début 2011, seulement 180 jeunes bénéficiaient de ce droit, et les chiffres actuels ne sont pas diffusés ! 

 

        Ne restez pas isoléE ! Nous sommes nombreuses et nombreux à être frappéEs par l'injustice de la pauvreté, conséquence de ce système qui veut nous priver de notre droit au travail et au partage de la richesse du pays. 

 

         Nous sommes des syndicalistes, travailleurs et travailleuses avec ou sans salaire, nous proposons des permanences pour partager les expériences et les infos face aux institutions sociales, Pôle Emploi, CAF, CCAS, etc... Passez prendre un café, témoigner, vous défendre, agir...