Identification

Syndications

Médias Libres

 

ENFIN ! LA GREVE RECONDUCTIBLE EST PORTEE PAR LES ORGANISATIONS SYNDICALES 

 

40 000 manifestants au Mans le mardi 12 octobre pour le retrait du projet de loi sur la réforme du système de retraite  et un gouvernement toujours totalement déterminé à le maintenir ont eu raison des réticences syndicales. Les assemblées générales des agents territoriaux, de l'Education, de la SNCF, de l'Université ont voté à une large majorité la reconduction de la grève. Les premiers signes visibles sont ce matin l'absence de rammassage de la collecte sélective des déchets par le service propreté de Le Mans Métropole.

Des actions interprofessionnelles sont prévues :

mercredi 13/10 : blocage zone industrielle sud RDV 4h du matin marché St Julien
                         11h00 RDV maison des associations AG des personnels Educ Nat pour décider de l'action de l'après-midi
                         12h30 rassemblement à la préfecture pour interpellation du préfet (suite à une invitation des partenaires sociaux, des    syndicats ayant refusé de s'y rendre)

et à 16 H tous les jours jusqu'à Samedi, AG interpro à la maison des associations. Il faut maintenant que la démocratie sociale se mette en place et que tous et toutes puissent prendre la parole librement. Des secteurs sont déjà mobilisés (essentiellement privés) et il apparait que c'est le moment ou jamais de se lancer pour faire reculer le gouvernement. A force de tergiverser pour négocier des queues de cerise, l'intersyndicale a laissé passer le train des votes aux assemblées : ne nous leurrons pas, il sera très difficile désormais de faire reculer le gouvernement mais un mince espoir existe et nous devons collectivement le saisir. Agissons vite et de manière efficace par le blocage économique maximum. Au fur et à mesure des nouvelles, nous les ajouterons sur ce site.

Mais, partout en France, des actions se multiplient : le bilan de la journée d'hier est très positif. voici un tour d'horizon non exhaustif...

 

 

Mobilisation contre la réforme des retraites sur le plan national

Le 12 octobre, nous étions 3,5 millions dans la rue et dans plusieurs secteurs. D'ores et déjà, des travailleurs/euses reconduisent la grève (rail, RATP, raffineries, énergie, éducation…). Des AG, des rassemblements, des manifestations et des actions (interprofessionnelles, par entreprise ou par secteur) se multiplient dans tous le pays. Il est désormais envisageable de bloquer le pays… et de GAGNER ! Le mouvement unitaire et interprofessionnel privé/public qui débute appartient à chacun et chacune d’entre nous (que nous soyons étudiant.e.s, chômeurs/euses ou salarié.e.s, syndiqué.e.s ou non).  Soyons nombreux/euses à y participer et continuons d’augmenter la pression sans attendre la journée d’action et de manifestation du samedi 16 ! Grève générale jusqu'au retrait total de la réforme des retraites !!

Infos sur les mobilisations en cours pour le retrait de la réforme des retraites...

Par secteurs :

* SNCF : Toutes les AG répertoriées ont reconduit le mouvement. la SNCF prévoit des perturbations du trafic identiques à celles de mardi (en moyenne un TGV sur trois, un peu plus de 4 TER sur 10, 4 Transilien sur 10 et un Corail sur 3).

* RATP : Les AG reconduisent la grève.

* Energie : Certains secteurs ont décidé de reconduire la grève. La distribution électrique et gazière de Paris, les centrales nucléaires de Dampierre et Penly, l’ensemble des terminaux méthaniers de France (Foos et Montoir) ne réceptionnent plus de gaz.

* Éducation Nationale : Une synthèse (provisoire) de ce qui se passe au niveau de l’éducation dans 42 départements recensés. Reconduction jeudi ou lundi dans les établissements de 28 départements (01, 10, 11, 12, 13, 15, 26, 30, 31, 35, 39, 42, 44, 47, 49, 50, 61, 63, 64, 66, 72, 75, 81 et 82) et quelques grévistes dans 4 départements (21, 25, 33 et 59). Pas de grève reconductible mais actions y compris par la grève dans 6 départements (09, 05, 38, 41, 58, 77). En attente d’une décision (AG à venir) : 6 départements (2B, 06, 16, 53, 80, 88 et 11 pour le 1er degré). Plus de 130 lycées encore touchés à des degrés divers.

* Trafic aérien : A Air France, l'ensemble des syndicats avait appelé à une grève de vingt-quatre heures, mais la CGT dit réfléchir à une grève reconductible.

* Transport maritime : La CGT Ports et Docks a lancé un appel à la grève reconductible dans tous les ports de France. La Fédération nationale des syndicats maritimes (FNSM) CGT a aussi appelé les marins du commerce et de la pêche à des mouvements de grève reconductible.

* Raffineries : Sur les 12, 1 seule tourne normalement grâce à Feysin. Deux raffineries Total sont à l'arrêt : Donges (près de St Nazaire) et Gonfreville (raffinerie de Normandie), les autres sont au minimum technique.

* Port de Marseille : Totalement paralysé (85 navires bloqués en Méditerranée).

Par villes :

- Angoulême : Des piquets se tiennent devant les boites depuis ce matin et ça s'est fait assez largement. Blocages de rond points, de zones industrielles, de routes (la RN 10 bloquée plusieurs heures par les camarades de l'ex DDE CGT et le collectif Retraite). Dans les transports privés urbains (Véolia), un préavis de grève illimitée a été déposé.

- Arras : le collectif arrageois pour le retrait de la réforme se réunit tous les soirs à 18h pour discuter des luttes, des actions…

- Bordeaux : Les AG cheminots ont reconduit. Préparation d’actions.

- Boulogne/mer : Piquet de grève devant le lycée Branly et opération escargot sur l'A16 jusqu’au terminal du Ferry à Calais.

- Chambéry : Le collectif de mobilisation qui regroupe l’UL CGT, Solidaires, la CNT et des militants de FO mène cette semaine une série d’actions radicales chaque jour : coupure de routes, occupation de grandes surfaces, de barrières de péages, de la chambre de commerce, du MEDEF, etc. Les AG de cheminots ont reconduit le mouvement.

- Clermont-Ferrand : le dépôt de bus est bloqué.

- Dunkerque : La Mairie centrale et le CTM enchaînés par les travailleurs territoriaux. L'assemblée générale du personnel, réunie dès 8h30 devant la Mairie de Dunkerque, va décider des suites à donner à ce mouvement.

- Le Havre : fort taux de grévistes chez Total. SUD et CGT ont reconduit la grève. Arrêt de la production dans les 48 heures (procédure de sécurité oblige). Centrale thermique EDF reconduction, CIM (compagnie industrielle et maritime, qui gère les installations de réception, de stockage et de transfert des hydrocarbures au Havre). SNCF : reconduction pour 24 heures. France Telecom, Dresser Rand, Aircelle  : OK pour proposer des arrêts de travail jeudi et vendredi. Préparation d'AG pour jeudi à la poste, à l'hôpital, chez les territoriaux de Gonfreville l'Orcher. Le principe d'une AG interpro quotidienne est acté (17h tous les jours) et d'une action qui rassemble  le plus de monde possible chaque jour (rassemblement, blocage ou autre).

- Le Mans : L’AG de cheminots a reconduit le mouvement.

- Lille : Rassemblements mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 octobre à 18h, place de la république à Lille, à l’initiative du collectif « syndicalistes unitaires pour la grève générale reconductible ». Ces rassemblements se veulent un outil d’information mutuelle et de coordination des différents secteurs en lutte. Chez les territoriaux, soutien aux salariés de la mairie de Lille qui travaillent au musée des beaux arts et qui organisent un rassemblement devant le musée mercredi 13 à 18h. Jeudi, dès 7h30, rassemblement devant la mairie de Lille. Jeudi 14 à midi, nouvelle AG des territoriaux dans le hall de la mairie pour envisager la suite de la mobilisation. La CGT CETE Nord Picardie  estime qu'il faut franchir une nouvelle étape dans la mobilisation et appelle les agents à reconduire la grève à partir du 14 octobre. Jeudi à 18h, AG intersyndicale de l'éducation au local de la CNT, 32 rue d'Arras à Lille.

- Nevers : Rassemblement devant le siège de l’UMP et blocage du dépôt SNCF.

- Lyon : Les AG de cheminots ont reconduit le mouvement. Dans l’éducation, trois ou quatre lycées bloqués + 1 à Ambérieux ce matin. Une AG appelée par les UD Sud et CNT ( + quelques secteurs CGT) a réuni pas mal de monde (entre 100 et 200). Un texte d'appel à la grève générale et reconductible a été voté. Des AG de secteur mercredi et jeudi matin sont programmées pour voir la suite. Pour les territoriaux, rassemblement devant mairie de Lyon du 14 au 19 octobre. AG interprofessionnelle à 15h30 jeudi avec le maximum de délégués venant des AG de secteurs du matin. Rassemblement jeudi 18h aux Terreaux. La SNCF en grève à 42% sur le Rhône avec motivation pour reconduire. Personnels municipal des cantines en grève reconductible jusqu'à mardi prochain. Quelques reconductions éparses dans l'éducation, nouvelles formes de mobilisation à prévoir dans les hopitaux à Rhodia, etc (débrayage reconductible 2 heures par jour). Le point jeudi à 15h30 après les AG de secteur ou de boîtes.

- Toulouse : L'AG éducation a voté la reconduction de la grève le jeudi 14. L'intersyndicale interpro du département appelle à la grève et à la manifestation le 14 aussi. Tournée des établissements le 14 à partir de 7h30 (avec soutien aux lycéens en cas de pépins dans les blocages et travail de conviction auprès des collègues pour qu'ils décident de reconduire la grève). Quatre points de RDV  à 7h30 : lycée des Arènes, lycée Toulouse Lautrec, lycée Bellevue, collège de Montesquieu-Volvestre. AG éducation le 14 à 14h (fac du Mirail) pour décider des suites. Des agents de Pôle emploi sont en grève reconductible depuis lundi 11 octobre. Les personnels du conseil général ont décidé de se mettre en grève reconductible à partir de mercredi 13.
 
- Nîmes : Nombreuses AG de bahuts ce mercredi. Déjà Condorcet, Diderot, Raimu et Hemingway compteront des personnels qui seront de fait en grève reconductible dès demain. L'AG des cheminots du dépôt de Nîmes a voté la reconduction. Mercredi à 18h au local de la FSU : une AG interpro est prévue pour faciliter la coordination des grévistes. Jeudi à 17h au local de l'UL CGT de Nîmes, une intersyndicale est prévue. La CNT 30 sera présente.

- Laval : Au niveau de l'AG éducation, certains se lancent dans la reconductible dès mercredi. Une liste de diffusion va se mettre en place. Une nouvelle AG est prévue mercredi en milieu d'après-midi. Normalement, une AG interpro est aussi prévue. Il y a eu visiblement des débrayages remarqués dans les grosses boîtes privées de la ville.

- Nantes : AG à la fac de lettres. et AG éducation ouverte à l'interpro mercredi à 15h à la maison des syndicats. Il y sera notamment question de la reconduction de la grève, mais aussi d'une caisse de grève en soutien aux travailleurs de la raffinerie de Donges.

- Marseille : L'AG éducation soutenue syndicalement par le SNUIPP, la CNT, la CGT et SUD a décidé la reconduction de la grève (dont le rythme et les modalités se détermineront selon les personnels, mercredi 13, jeudi 14, vendredi 15, lundi 18...).  AG dans les établissement du 2nd degré pour décider de la reconduction. Soutien au piquet de grève des postiers à la Poste Colbert (13002). Rassemblement interpro sur les escaliers de la gare St-Charles. Programme du jeudi 14 : dans le 1er degré, à 9h, AG à la Bourse du Travail de Marseille (23 bd Charles Nédelec, 13003) puis tournée des écoles entre 11h30 et 14h ; dans le 2nd degré : AGs le matin et tournée des établissements puis 11h à la Bourse du Travail pour faire le point. A 14h : RDV à la Bourse du Travail de Marseille pour une action. A18h : manifestation « veillée éducative » intersyndicale aux Réformés jusqu'au Vieux Port. Programme du 15 octobre : action en direction des secteurs en reconductible (dockers, marins, raffinerie, cheminots...).

- Montpellier : La reconductible a été votée majoritairement par l'AG éducation. Les collègues qui sont déjà parti-e-s en reconductible le 7 et le 23 restent motivé-e-s. Organisation de tours d'école dès jeudi. Rendez-vous mercredi à 13 h à SUD PTT, au mas Drevon (à côté du bureau de poste) pour un départ à un rassemblement au centre de tri de Fréjorgues. Caisses de grève : Les salariés de Météo France ont fait part de leur expérience (caisse fonctionnant sur la base du paiement partiel, forfaitaire, des jours de grève à partir du deuxième jour de grève). Un rappel a été fait pour la caisse de solidarité existant dans l’Hérault. Information donnée sur la possibilité de déduire des impôts les versements à ces caisses de solidarité.

- Béziers : L'AG éducation a voté la reconductible.

- Sète : Des AG de bahuts qui ont voté la reconductible. Plusieurs lycées sont bloqués et en manif.

- Bayonne : AG pour faire le point sur les reconductions en cours, pour coordonner les actions et débattre des suites du mouvement. Premier rendez-vous mercredi 13 octobre à 9h puis à 18h à la Bourse du Travail de Bayonne. Les cheminots ont voté la reconduction pour demain à une très forte majorité.

- Bordeaux : AG intersyndicale éducation (SNES/ FSU, SUD, CGT, CNT, SNUIPP...). AG interpro aujourd'hui.

- Perpignan : L'AG éducation des personnels grévistes et des syndicats représentés (CGT Educ'action, CNT, FSU, SNFOLC, Solidaires) appelle l'ensemble des salarié.e.s à rejoindre et renforcer le mouvement de grève reconductible qui s'organise dès aujourd'hui. L'UD CGT appelle à un blocage dès jeudi.

- Dijon : AG Educ et étudiants hier (des blocages sont en préparation). Réunion des lycéens jeudi à 14h pour partir en manif.

- Marseille : Le ramassage des ordures est fortement perturbé à Marseille sur la quasi-totalité de la ville en raison de la reconduite de la grève des agents de nettoiement contre la réforme des retraites.

- Montpellier : Les AG de cheminots ont reconduit le mouvement.

- Nantes : Les AG de cheminots ont reconduit le mouvement.

- Nîmes : Les AG de cheminots ont reconduit le mouvement. Blocage interpro prévu.

- Paris et région parisienne :
* A la gare de Paris-Lyon, l’AG des cheminots a voté la reconduction. A la gare de Paris-St-Lazare, l’AG des cheminots a voté à l'unanimité le retrait du projet. Un camarade en CAE (contrat d'aide à l'emploi) du départ que la direction voulait virer était là et a expliqué sa situation. Du coup, montée de toute l'AG dans les bureaux pour exiger l'embauche de tous les CAE, à commencer par lui. La direction a cédé dans l'après midi pour ce camarade, lui annonçant qu'elle renonçait à son licenciement et qu'il serait inscrit sur les listes pour la prochaine formation. Elle a aussi demandé une liste des autres CAE qui voulaient être embauchés, il leur a été proposé d'être demain à l'AG et de remettre ça.
* A Villejuif, les Territoriaux CGT reconduisent. Préparation  d’une manif mercredi 13 qui partirait de la zone industrielle de Vitry sur Seine (port à l'anglais) jusqu'à Créteil (devant la préfecture).
* Les agents des collectivités territoriales de la Ville de Paris reconduisent la grève Appel soutenu par l’Intersyndicale (CGT/ FO/ SUPAP-FSU /SUD CT /UNSA).
* Dans l’éducation, à Paris, appel à reconduire jeudi dans le 1er degré. Pas mal de bahuts du secondaire semblent prêts à reconduire. Pour ce faire, l'AG éducation de la RP propose d'organiser des assemblées dans les arrondissements dès jeudi. Une Intersyndicale des syndicats du premier degré de Paris a lieu aujourd'hui. Une AG primaire secondaire, appelée par les syndicats CGT Educ’Action Paris, les  syndicats de la FSU (SNES, SNEP, SNUEP, SNASUB et SNUIPP), le SNPEFP-CGT (enseignement privé), le SE-UNSA, la CNT, Sud éducation et le SGEN CFDT se tiendra à la bourse du travail, 3 rue du château d’eau jeudi 14 à 18h. AG des grévistes du 1er degré : 10ème arrondissement (bar Le petit moine, 89 bd Strasbourg, près de la gare de l’est, jeudi à 9h), 18ème (école Pajol, jeudi à 9h et vendredi à 17h30), 7ème et 8ème (école Lascaze, jeudi à 17h), 14ème (école maternelle, 22 rue Antoine Chantin, jeudi 12h), 13ème (école Auguste Perret, jeudi 10h), 19ème, école 119 rue Bolivar, jeudi 12h), 11ème et 12ème (école, 144 rue de la Roquette, jeudi 12h), 20ème (école, 103/111 rue des Amandiers, jeudi 9h). AG du 93 : rassemblement à l'appel de la CGT à l'Hôtel de ville de Paris à 16h, avant de se retrouver à la Cinémathèque pour soutenir une camarade de la CNT (déléguée du personnel et licenciée). Les instits de Montreuil ont voté la reconduction de la grève pour jeudi. De même, les communaux ont reconduit la grève. Ils se voient à 13h devant la mairie. AG des grévistes de Montreuil : jeudi 14 octobre, 9h30, Bourse du travail.

- Perpignan : L'AG du lycée Maillol a voté la reconduction, en attendant les trois autres lycées qui ont une AG demain à 8 h. Les élèves ont bloqué l'accès du lycée. Environ 1000 lycéens des 4 lycées de la ville sont allés vers Bonsecours (lycée privé), où certains ont forcé la grille et sont entrés. Puis direction la fac où une AG étudiante devait se tenir. L'accès de la fac étant interdite aux mineurs, la manif s'est dissoute. Les élèves se sont donné RDV devant tous les lycées demain 8h.

- Reims : les AG de cheminots ont reconduit le mouvement. D'autre part, une manifestation lycéenne a eu lieu ce matin et un rassemblement des personnels de l'éducation est prévu aujourd'hui devant le rectorat.

- Rennes : L'AG des établissements scolaires d'Ille-et-Vilaine et les syndicats présents (SNES, SNUipp, SUD éducation, SNEP, SNUDI-FO, CNT-FTE, CGT éduc'action) appellent les personnels de l'éducation à se mettre en grève reconductible immédiatement pour obtenir le retrait du projet de loi sur les retraites.

- Roubaix : Les militants CGT de Roubaix ont décidé de mener une opération escargot sur la Voie rapide urbaine (RN 356) dans le sens Roubaix-Lille.

- Rouen : Les AG de cheminots ont reconduit le mouvement.

- St-Malo : Des AG sont prévues partout dans la journée. Rassemblement à 18h dans la cour de la mairie. Manif samedi à 10h30 ancienne gare. Plusieurs actions de blocage sont en préparation.

- Strasbourg :  L'AG de la fac a voté la grève générale et la mise en place d'un comité de mobilisation et de coordination. Des actions de convergence en direction de tous/toutes les salarié.e.s en lutte  sont prévues.

- Rennes : L'AG interbahuts du département d'Ile et Vilaine qui a suivi la manif' a rassemblé une centaine de personnes, du primaire, du secondaire, de l'IUFM et des CPGE - la reconduction a été votée quasi à l'unanimité. Tous les syndicats présents (CNT, Sud, FSU, FO, SNUIPP) - sauf la FSU qui a précisé son soutien aux collègues en grève reconductible - ont appelé à la reconduction. Trois établissements seront en grève reconductible dès demain ; les lycéens vont tenter même de bloquer les entrées de certains bahuts demain. Des actions sont prévues des 7h30 du matin. D'autres bahuts envisagent la grève à partir de jeudi. Plusieurs blocages sont prévus. Rassemblement mercredi à l'appel de Sud (18h pl de la mairie).