Imprimer
Catégorie parente: L'agenda
Affichages : 2079

Rassemblement jeudi 13 janvier à 18 H30

place de la République au Mans

Pour soutenir les revendications justes des peuples du Maghreb.
Pour la liberté d'expression d'organisation et de manifestation.
Contre la répression .
Pour interpeller les gouvernements français et européens à prendre des mesures de rétorsion contre ces régimes .
 
APPORTEZ BOUGIES ET PANCARTES
Le CARAF

La situation s’aggrave en Tunisie. Le gouvernement escomptait venir à bout rapidement du mouvement social par la peur et l’étouffement de l’information. Mais en trois semaines, le mouvement de protestation s’est diversifié et généralisé malgré la répression, tant les racines du mal sont profondes.
Actuellement, les jeunes notamment n'hésitent plus à défier les symboles du pouvoir.

·         Des grèves et rassemblements ouvriers sont signalés à Sidi Bouzid et dans le Bassin Minier de Redeyef.

·        Une grève des avocats a été largement suivie.

·        Une forte implication des enseignants, des étudiants et des élèves a contraint le gouvernement à fermer plusieurs établissements scolaires comme à Tala.

 Devant cette persistance, le gouvernement a eu, depuis la semaine écoulée, un plus large recours à l'armée et à l'usage des armes contre la population. Le nombre de morts s'élèverait à 20 (chiffre du dimanche 9 janvier) à plus de 20 personnes dont 14 dans la seules ville de Kasserine.
Des arrestations et des disparitions sont signalés dans toutes les Régions,
Le chômage, la flambée du coût de la vie, dues à la politique ultra libérale et l'incurie de l'administration sont à l'origine du mouvement en Tunisie comme dans le reste du Maghreb. La Tunisie se distingue néanmoins par un pouvoir isolé et honni par l'ensemble de la population du fait de l'insolence et de l'extrême rapacité sordide  du clan familial du Président.
Les réactions des gouvernements européens se fait toujours attendre malgré la gravité de la situation.  Les USA font mine d'inciter le gouvernement à plus de modération  en vain.
Jusque là, les seules initiatives de soutien sont venus du monde ouvrier, des partis de gauches et de la société civile.
A Paris un collectif a déjà organisé une manifestation de soutien remarquée par la presse internationale et surtout par les peuples du Maghreb qui saluent ces brèches ouvertes dans le rideau de fer imposé par les gouvernements.
Nous appelons la population, les syndicats, les partis et les associations de la société civile à un rassemblement

le jeudi 13 janvier, 18 H30 à la Place de la République
Pour soutenir les revendications justes des peuples du Maghreb.
Pour la liberté d'expression d'organisation et de manifestation.
Contre la répression.
Pour interpeller les gouvernements français et européens à prendre des mesures de rétorsion contre ces régimes.