Identification

Syndications

Tract de la Coordination des Groupes Anarchistes du 23/03/2009

 

Contre l'OTAN et contre toutes les armées Manifestons a Strasbourg le 4 avril


Les 3 et 4 avril prochains se déroule à Strasbourg le sommet de l'OTAN qui « fête » ses soixante ans. Soixante ans d'existence au service des visées impérialistes des USA et de ses alliés, soixante ans au service de la défense et de l'expansion du capitalisme occidental. Donc soixante ans d'inégalités, de militarisme, d'armement, de terreur et de guerre pour les populations.
Hier agent de la guerre froide côté occidental, l'OTAN défend toujours à travers la planète la sphère d'influence politique et économique d'un monde soit-disant civilisé. Elle représente aujourd'hui encore le bras armé des États de l'Alliance Nord - USA en tête - qui prépare les prochaines guerres contre l'influence concurrente des blocs chinois, indien ou russe dans leur course aux matières premières (eau, pétrole etc) et aux marchés de pays émergent. C'est ainsi qu'il faut comprendre les dernières guerres faites par l'OTAN en ex-Yougoslavie ou actuellement en Afghanistan. Tout le vernis humanitaire ou progressiste servi à grand coup de propagande médiatique n'est là que pour justifier l'injustifiable auprès de l'opinion publique.

Contre l'OTAN et toutes les armées
Cette opposition à l'OTAN ne doit pas s'entendre comme un soutien aux États adversaires de l'OTAN. Nous l'inscrivons dans notre combat global contre l'impérialisme, l'étatisme et le militarisme, quelque soit le drapeau défendu. L'OTAN est une institution militaire émanant d'États, elle est donc par nature contraire aux intérêts des populations, toujours perdantes en cas de guerre, et c'est à ce titre que nous nous y opposons. La dépense militaire reste la première des dépenses des États à l'échelle de la planète, qui compte 100 hommes en arme pour 1 enseignant.
Nous ne pouvons pas condamner la guerre sans nous attaquer à l'armée dont elle est la principale raison d'être et à l'État. Tant que le pouvoir sera confisqué par une minorité détenant le monopole de la violence (l'État), tant que des troupes seront formées et des armes inventées et fabriquées, nous ne pourrons pas vivre en paix.
Le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, même si l'armée française demeure une bande d'assassins avec ou sans OTAN, révèle la vivacité du militarisme et de l'impérialisme français, qui laisse voir sa prétention à vouloir plus que l'Afrique comme terrain de chasse. A cette fin, l'État français devrait dépenser cette année pour plus de 20 milliards d'euros de commandes d'équipement militaires et d'armement, contre 9,3 milliards en 2008. Ce n'est pas la crise pour tout le monde !

L'Armée : instrument de répression contre les populations
Précisément dans la période actuelle de récession où les tensions sociales peuvent s'exacerber, il n'est pas étonnant de voir les États renforcer leur armée. Les armées ont toujours servi les classes dominantes pour mater les contestations sociales à l'intérieur même des pays. Les États n'ont jamais hésité à envoyer la troupe pour contrer les tentatives de renversement de l'ordre établi, du massacre des ouvriers de Fourmies en 1881 aux chars d'assaut appelés par De Gaulle en 1968. Aujourd'hui encore, des troupes sont spécialement entraînées pour réprimer des émeutes dans les quartiers populaires ou en ville suite à des manifestations.
C'est d'ailleurs des choix répressifs que l'État français met aujourd'hui en œuvre pour limiter la contestation du sommet des fauteurs de guerre. Fermeture des frontières, interdiction de manifester au centre ville de Strasbourg préfigurent la répression qui risque de s'abattre sur ceux et celles qui manifesteront à Strasbourg leur opposition à l'OTAN et au militarisme.
La Coordination des Groupes Anarchistes déclare par avance son soutien à celles et ceux qui seraient en butte à la répression, car combattre le militarisme et lutter pour un monde de paix, d'égalité et de solidarité, débarrassé des armées, des États et du capitalisme reste plus que jamais une nécessité.
Pour toutes ces raisons, la Coordination des Groupes Anarchistes appelle à manifester et sera présente le samedi 4 avril à Strasbourg contre le sommet de l’OTAN. Elle appelle également à participer aux initiatives du contre-sommet, au sein du village alternatif anti-OTAN, du 1er au 5 avril 2009.

le 23 mars 2009
Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes