Identification

Syndications


Cette soupe populaire a pour but de réunir des gens démunis ou non autour d'un repas convivial.

Tout ceci sur fond d'entraide et d'autogestion, montrant ainsi qu'il n'est pas nécessaire d'attendre l'aide des institutions. En refusant les attitudes passives, nous reprenons nos vies en main.

Cet acte n'est pas un acte de consommation, les produits ayant été récupéré à moindre frais.

Notamment en utilisant les surplus gaspillés tous les jours par le mode de production capitaliste ou tout ce qui ne peut être vendu est détruit, alors que nous sommes nombreux à ne pas manger correctement, ni à notre faim.

Cet action permet aussi la réappropriation de l'espace public et de notre temps afin d'échanger, de partager des savoirs-faire et des connaissances.

C’est donc à la même table que sont disponibles des brochures en partageant des idées autour d'un repas.

Enfin, aux côtés de la soupe et des brochures, on trouvera une zone de gratuité. Cette table sera un bric-à-brac de vêtements et d’objets de toutes sortes.

Nous vous invitons à participer à l'organisation de ces actions en vous rapprochant du collectif.

Le collectif libertaire « Pour un autre futur ». Permanence tous les vendredis à 12h30, 3ème étage de la maison des associations, 4 rue d'Arcole au Mans.

Pour nous contacter : http://lemanscipe.lautre.net/

LE JEUDI 8 MARS :

A l'occasion de la journée international pour le droit des femmes, le collectif féministe et anti-sexiste organise une exposition à la salle Uto'Pitre (à l'université en faculté des sciences- un fléchage sera fait)    tramway CAMPUS-RIBAY

 

 

Entre 12h et 14h : exposition à la salle Uto'Pitre (à l'université en faculté des sciences- un fléchage sera fait)  avec pour thème "le musée des horreurs", une exposition sur le sexisme

21h :  aura aussi lieu une marche aux flambeaux avec départ place des comtes du Maine (soyez à l'heure). Apportez vos slogans, pancartes...

 

Réunion débat nucléaire
Salle Barbara


(maison de quartier des Sablons boulevard Newton au bord de l’Huisne)
Saint-Martin 
Mardi 29 mars à 20h

 

JEUDI 24 MARS
projection d'un documentaire sur la prison au cinéma Le Royal

 Ne me libérez pas je m’en charge, c’est avant tout un parcours de vie, celui d’un homme, roi de l’évasion, qui face au poids des années et des murs de béton, a perdu son innocence, et qui désormais savoure sa libération conditionnelle qu’il qualifie lui-­même de « renaissance ».

Elle ne voulait « surtout pas faire un film de plus sur un célèbre gangster » et voulait « rendre compte avant tout de son itinéraire philosophique et du parcours initiatique de cet homme qui par sa seule volonté n’avait pas seulement recouvré la liberté mais s’était libéré mentalement » et en même temps elle « ne pouvait pas faire l’impasse sur ce qui l’avait rendu célèbre : son évasion du QHS ou de la prison de la Santé, ses nombreux braquages...

....

Répartition des Richesses: Portons dans l'espace public les questions qui sont publiques!

Voici le message porté Samedi 10 Avril Place de la République, au Mans, à partir de 14h.


A toutes les échelles, les inégalités et les injustices sont flagrantes: locales, globales, Micro-économiques, Macro-économiques, internationales, au sein des entreprises...
On nous rétorque que les inégalités locales et internationales ne seraient qu'une conséquence de la conjoncture économique du moment ou que de telles questions sont des questions de spécialistes, trop compliquées pour les Citoyens...

Le Collectif Pour Une Terre Plus Humaine a choisi, avec l'organisation ATTAC 72 (Association pour la Taxation des Transactions Financières et pour l'Action Citoyenne), Frère des Hommes,  Artisans du monde et la SCOP (Société Coopérative Ouvrière de production) "La mèche rebelle" de poser la question de la répartition des richesses dans le débat public. Les propositions et alternatives sont là et existent.


C'est une question citoyenne, réapproprions-nous là!

Au programme: animations urbaines, information sur les alternatives, expression publique et exposition urbaine.

Et à 16h: Débattons ensemble!



A samedi!

Pierre,
Collectif Pour Une Terre Plus Humaine

 

 

 Par rapport au fiasco de la dernière manif du 21 janvier dernier, l’intersyndicale, notamment la CGT, avait fait les choses en grand. Pas question d’afficher la faiblesse chronique de la mobilisation des travailleurs avec des rangs clairsemés et éteints derrières les bannières syndicales, reflet d’un manque de conviction et de confiance évident. Grâce aux grosses sections CGT donc , du secteur privé surtout (Renault, MMa), mais aussi avec des rangs fournis des travailleurs de l’Education, le défilé a cette fois-ci eu de l’allure. Il fallait faire du chiffre pour faire taire les détracteurs, rassurer les troupes sur la détermination des chefs. Mission accomplie.

3 groupes qui te rappelleront que vraiment les beaux jours sont de retour
et que c'est bien d'en profiter dans le plus beau jardin de le mans, avec
les gens les plus coooooooooool du monde... au moins.

ça sera au 80 (voir dans la rubrique "liste") et à prix libre.


il y aura à boire donc vient pour l'apéro, 19h !
OUI ! le concert commencera dernier délais à 20H pétantes... histoire de pas finir tard pour le bruit en semaine etc...
donc on insiste sur le fait que tu doives ramèner ta gentille petite gueule d'amour de petit ange à couperose naissante à l'heure !!! 19h on trinque / 20h ça joue ! Bim !pigé ?
Je répète ! sois à l'heure ! des questions... oui ? sois à l'heure...
Voilà voilà quoi...

+ d'infos ?

2010 : UN NOUVEAU HOLD-UP SE PRÉPARE SUR NOS RETRAITES ! 

  Des années décisives, notre système de retraites en a déjà connu depuis 1993 : 1995, 2000 (pour les retraites complémentaires du secteur privé), 2003… Mais 2010 sera de nouveau une année décisive parce que le gouvernement et le Medef ne sont pas encore arrivés à leurs fins et qu’ils comptent bien utiliser le déficit record laissé par la crise (produit direct de leurs politiques) pour aller encore plus loin dans leur contre-réforme de notre système de retraite.

Journée nationale d’information sur le fichier base élève Samedi 27 mars. RDV au Mans à 14H30 à l’Université du Maine

Communiqué à l’intention, des parents, des enseignants, des citoyens...

 

 

  La Ligue des droits de l’homme organise une conférence-débat sur le thème de la vidéosurveillance et le milieu urbain, avec le sociologue et urbaniste Tanguy Le Goff.

 La rencontre aura lieu jeudi 25 mars,
à 18 h, salle Henri-Barbin, 31 Boulevard Jean-Jacques Rousseau au Mans.
Contact : 02 43 88 88 32, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., www.ldh-france.org/
Alors que l'idée de vidéo-surveillance avait été abandonnée, la municipalité a ressorti le projet des cartons à la suite de plusieurs prétendues "agressions"; en réalité des bagarres entre" fêtards" la plupart du temps. La soi-disante efficacité de ces caméras en milieu clos, dans le tramway ou les bus, prouve d'ailleurs qu'il s'agit d'un mythe : cela n'y empêche pas les quelques vols ni les violences. Par contre, chacun peut constater que Le Mans pratique la chasse aux sdf place de la république et que la police passe beaucoup de temps à tenter de dégager de la voie publique "commerciale" un certain nombre "d'indésirables", notamment les jeunes pas assez "propres sur eux". Sans parler du nettoyage forcené de tout ce qui dépasse comme les autocollants ou affichettes non politiquement correctes. Dernier délire en date : la présence musclée de CRS en masse sur la place de la rèp samedi dernier au moment où un réseau social sur internet y réunissait quelques centaines de  personnes. Alors, il est intéressant de se demander pourquoi la peur est-elle organisée et ce que les politiques ont à y gagner. L'ambiance est étouffante
voir nos articles sur le sujet : http://www.lemanscipe.lautre.net//index.php?option=com_content&task=view&id=192&Itemid=32
Pontlieue

 

 

Ouverture d’une souscription en soutien aux six salariées
 de « People and baby »en mise à pied conservatoire pour leur engagement syndical     

Le lendemain d'un mouvement de grève destiné à défendre de meilleures conditions de travail et une autre conception des pratiques professionnelles dans la petite enfance, cinq salariées de la halte garderie Giono, située dans le 13ème arrondissement et gérée par la société "People and baby", se voient signifier une mise à pied conservatoire. Le motif invoqué est purement fallacieux car c'est tout autre chose qui est en réalité reproché à ces salariées. En effet, ces dernières ont eut l’idée saugrenue de monter, au mois de novembre dernier, une section syndicale CNT au sein de cette entreprise qui ne respecte ni les travailleur-se-s, ni le droit su travail.

 

 

 

marche solidaire le samedi 20 mars 2010. 

 

Depuis la semaine dernière, parents, enseignants, élèves et anciens élèves, habitants du quartier et syndicalistes bloquent l'accès au collège du Ronceray dans les quartiers Sud du Mans. L'Etat, par le biais de son sbire l'inspecteur d'Académie, et le Conseil Général aux finances exsangues, veulent faire des économies sur le dos du service public. Une nouvelle fois. Leurs arguments ? baisse démographique dans les quartiers populaires classés en ZEP telles que Ronceray-Glonnières, qui entraînent une baisse des effectifs selon eux, et urbanisation rapide de la périphérie mancelle, ces vastes zones de lotissements péri-urbains mal reliées à la ville. Ils laissent aussi entendre qu'ils répondraient ainsi favorablement aux demandes de locaux adaptés au projet d'extension du pôle éducatif expérimental du collège Anne Franck voisin de celui du Ronceray. Auterment dit, on divise classiquement les publics en les opposant.

Soyons solidaires des travailleurs, usagers et habitants du quartier ! Eux seuls sont légitimes pour déterminer ce que sont leurs besoins éducatifs émancipateurs et imposer les conditions de leur satisfaction, pas des hauts fonctionnaires ni des élus qui obéissent à des logiques comptables et clientèlistes en s'abritant abusivement derrière un concept d'"intérêt général" qu'ils sont les seuls à pouvoir définir ! vive l'utilité sociale des services publics !

 

Les organisations nationales CGT, CFDT, UNSA, FSU, Solidaires appellent les salarié-e-s en activité, les chômeurs/ses, les retraité-e-s, les jeunes en formation, à agir ensemble le 23 mars. Rassemblement unitaire 9h30 maison des syndicats

 

 Pour l’Union syndicale Solidaires, un appel unitaire à une action nationale interprofessionnelle est une bonne chose, cela répond à l’urgence sociale que nous connaissons, à la nécessité d’une réponse aux attaques patronales et gouvernementales, aux besoins de luttes collectives pour faire aboutir nos revendications. Soyons très nombreux/ses en grève et dans les manifestations, le 23 mars !

Mais, la forme de l’action est une question essentielle.

 

 

Débats organisés par le Collectif du 8 mars :

- l’Egalité Femmes-Hommes dans la vie professionnelle et en politique

- la lutte contre les violences faites aux femmes 

Lundi 8 mars 2010

de 17h45 à 20h30

Auditorium du Carré Plantagenêt, près de la Place des Jacobins, Entrée libre

Plein de concerts sympas ce mois-ci avec l'inventaire, les assos Tendresse et Passions et VivementHier avec le RPR...

(2) Vendredi 12 Mars : au 80 (avant démolition..) et au même moment à l'inventaire (dans la cave)

(1) Samedi 13 Mars : toujours à l'inventaire (sous les voutes)

(1) Lundi 15 Mars : à la péniche Excelsior à Allonnes (tant qu'elle flotte...)

(1) Vendredi 19 Mars :  à  l'Inventaire (Vieux-Mans : fuck la cité plantagenêt)

SCIENCES ET RELIGIONS :

L’EFFET DARWIN

 

Vendredi 26 mars à 20h

 

Salle Georges Brassens

161 avenue Olivier Heuzé

Au Mans

 

La  théorie de l’évolution, de par les attaques qu’elle subit par des groupes religieux, est un cas d’école pour parler des rapports entre Sciences et religions. C’est pourquoi vous êtes invités à participer à la conférence publique organisée par la Libre Pensée et animée par Bruno Alexandre.

 

 

 

Des voix s'élèvent pour protester contre les bureaucraties des grandes confédérations et leur stratégie des "moments forts", considérés insuffisants pour peser réellement dans la balance. Y compris dans certains syndicats signataires...

 

Déclaration des organisations syndicales à l’issue de leur rencontre du 30 mars 2009 - CFDT, CFTC, FO, CGT, CFE-CGC, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

Menacé d'expulsion alors qu'il résidait au Mans depuis 9 ans, Bertrand Mba-Ndong, 27 ans, avait été amené au CRA (Centre de Rétention Administrative... en décrypté : prisons pour délit de faciès) de Rennes mercredi dernier. Il a été libéré vendredi.

Il raconte les conditions de sa détention dans le Ouest-France du mardi 31/03

GRT Gaz : les grévistes prennent le contrôle de la station de Cherré

Tract de la Coordination des Groupes Anarchistes du 23/03/2009

Conférence-Débat

avec Georges BEISSON (Commission Culture de l'Association des Amis de la Commune de Paris)

Jeudi 2 Avril 2009, 20h

Maison de Quartier Edtih Piaf

rue de l'Estérel. Accès Tramway : Station Espal
 
 
A nos juges...

LE MANS : un Gabonais expulsé 

Bertrand Mba Ndong, un jeune gabonais de 27 ans qui réside depuis 9 ans au Mans, en France, a été arrêté le 25 mars dernier et conduit au centre de rétention administrative de Rennes d’où il doit être expulsé vers le Gabon. Ancien étudiant, il avait abandonné ses études et commencé à travailler, notamment comme entraîneur de football en passant des formations depuis 3 ans, mais demeurait sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis 2007. Alors qu’il préparait son brevet d’Etat d’éducateur sportif, il a été conduit manu militari à Rennes où son dossier devait être jugé ce 27 mars.
 
 
Un semaine après les violents affrontements qui les ont opposés aux forces de l'ordre, les étudiants ré-occupent leur université pour protester contre le "Plan Bologne"
L'association Sweatlodge organise, pour sa sortie de résidence chez les Baltringos, l'événement Sweatlodge Labo: Soirée déguisée sous chapiteau.
Avec malheureusement beaucoup de retard, le reste du programme des Semaines d'éducation contre le racisme....
vendredi 27 et samedi 28 mars à 20h30
Une semaine de péché
de Folke Fridell
traduit par Philippe Bouquet. Interprété par Patrice Connard
mise  en scène Abdellatif Baybay (création Pièces et Main d'oeuvre)
" L'ouvrier d'usine Konrad Johnson a décidé de s'accorder une semaine de congé.
Ce qu'il désire créer, avant tout lui-même. Une entreprise menée envers et contre tous."

entrée libre au chapeau
réservation au 02 43 76 65 82 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
THEATRE DU PASSEUR
88, rue de la Rivière - Le Mans
à bientôt,
le Passeur.
 
(supplément : un texte envoyé par James Tanneau)
Une critique avait déjà été publié sur lemanscipe.lautre.net, qui j'espère à donner envie d'aller voir ce petit bijou. Le Collectif Sarthois Contre l'Immigration Jetable (CSCIJ), la Coordination Sarthoise pour le Droit d'Asile et le Réseau Education Sans Frontières 72 (RESF72) organise une soirée film-débat autour de Welcome, le 6 Avril 2009.

Agenda de la journée de demain mardi 24 pour l'éducation:

-9h30: manif des lycées pros avec délégation étudiante devant la maison des associations

-19h00: Barbecue mis en place par le personnel universitaire quelques étudiants devant la maison de l'université, puis descente au xflambeaux (1euro le flambeau)

Un nouveau label en 2010.

Des produits bio contenant des OGM ou des pesticides... Ce n’est pas très grave aux yeux de la Commission européenne qui, depuis le 1er janvier 2009, a mis en place un nouveau label « Agriculture biologique » bien plus laxiste que la label français AB. Des paysans et des associations de consommateurs ont décidé de créer, ensemble, leur propre marque garantissant la qualité des aliments bio.

Rassemblement place de la république au mans,

Samedi 25 Avril à 14h

 

 

Soirée de soutien à la Palestine
Samedi 28 Mars
Organisée par l'Association France Palestine Solidarité (AFPS)

(organisé par la Libre Pensée 72)

Suppression de postes, LMD, autonomie des universités, masterisation de la formation des enseignants, casse des statuts, reconnaissances des diplômes religieux, suppression des RASED…

Quelles sont les mesures qui détruisent et privatisent l’enseignement de l’école maternelle à l’enseignement supérieur ? Quelles sont leurs origines, leurs logiques, leur finalité ? 

Mobilisation intersyndicale : pas de nouvelle date de manifestation avant le 1er Mai !!


Trois millions de personnes auraient défilé dans toute la France hier selon la CGT, 1,2 million, selon la police, soit plus que lors de la dernière mobilisation interprofessionnelle le 29 janvier. En revanche, les premières estimations du nombre de grévistes, notamment dans le secteur public, donnent des chiffres légèrement inférieurs à ceux du 29 janvier. Le Premier ministre a exclu un nouveau plan de relance.

lundi 6 avril 2009 : la crême du haut du panier


Hé !

Lundi 6 avril au HAPPY DAYS (bar labélisé par tendresse & passion et le
guide du routard)

MARYLIN RAMBO
noise rock instrumental en binôme guitare/batterie, avec 2 gars du groupe
Parpaing, Frayssinous/Aveyron

GENTLE VEINCUT
noise rock dans la tradition du noise rock mais en mieux et super classe,
pouvant être à la fois abrasif et dansant, Frankfurt/Allemagne

REDTHEPLANEEET!!!
noise un poil psyché un poil synthétique mais rock... avec des projections
si on arrive à voler le drap blanc à mamie, Pays-Bas/Hollande

FOLK'S NOT DEAD
one man band tendance "folk-je fous le feu", de la guitare et de la
batterie tout seul, Sud de la France/France

Voilà ça sera à partir de 19h30
(c'est important de venir à l'heure ce coup-ci sinon on va t'attendre,
prendre du retard et tout le monde ne pourra pas jouer... je déconne : on
t'attendra pas et tu louperas des bons groupes à ton habitude...)

A prix libre (qui ne veut pas dire 0 balle de franc)

4 rue des maillets - 72000 LE MANS (charmante ville de Sarthe)

Viens !

http://vivementhieraveclerpr.blogspot.com

######## à venir #########
dim 26 avril : the louise mitchels (fr) + pizzza (fr)
lun 25 mai : surrender (usa) + pink rose ???
jeu 04 juin : ze revengers (fr) + ???
sam 17 octobre : witch hunt (usa) + many guests to be confirmed... yeah !
##########################
Alors que Ouest-France continue a annoncer des chiffres ridiculement bas (16000 personnes après les 14000 du 29 janvier) grâce à sa "méthode de comptage" prétendue plus efficace que celle des flics ou des syndicats (qu'ils sont forts ces journalistes !), l'intersyndicale pédale dans la semoule et commence déjà à fatiguer tout le monde avec ses rituelles journées de balade en centre-ville. Le gouvernement peut dormir sur ses deux oreilles, les appareils syndicaux veillent au grain.

 Article trouvé sur le site de la cnt( www.cnt-f.org). Il s'agit de l'interview d'un syndicaliste algérien travaillant dans l'éducation, domaine actuellement en effervescence en France. Texte trés intéressant notamment au niveau des revendications et des modes d'actions.

 

Achour Idir est un des responsables du syndicat autonome algérien le CLA (Conseil des Lycées d’Algérie). La trentaine, il réside à Alger. Dans un pays où demeure encore les stigmates d’un État-Parti, revendiquer son autonomie du pouvoir n’est pas chose aisée. Entretien avec un militant de lutte de classe qui se réclame d’idéaux teintés du rouge et noir de l’insoumission et des résistances.

Peux tu, Achour, nous présenter ton organisation ?

Le CLA (Conseil des Lycées d’Algérie) est un syndicat du secteur éducatif. Il regroupe essentiellement des professeurs du secondaire mais dans le principe, le CLA est partie prenante de toutes luttes interprofessionnelles.

Le CLA a été crée en 2003 autour de trois revendications principales que sont :
- l’augmentation des salaires des enseignants de 100%
- la création d’un statut particulier pour le corps enseignant
- l’accès à une retraite digne après 25 ans de service.

Le CLA représente aujourd’hui plus 15000 enseignants. Dans le paysage du syndicalisme enseignant en Algérie, bureaucratisé et corrompu, il constitue une référence très crédible par rapport a ses positions et ses engagements sur le terrain de la lutte des classes.

Quelles sont les grandes luttes qu’a mené le CLA dans le passé ?

A sa création en 2003 le CLA a mené un grève reconductible autour des trois revendications que j’évoquais précédemment. Cette grève a duré 3 mois et s’est soldée par une petite victoire avec notamment une augmentation de salaire de 5000 dinars pour chaque fonctionnaire de l’éducation.

Un autre mouvement du même type a eu lieu, à l’initiative du CLA, en 2005 dans le cadre de l’Intersyndicale de l’éducation, une coordination des syndicats combattifs du secteur éducatif. Le mouvement a ensuite repris en 2006, puis en 2007 et en 2008 dans le cadre de l’Intersyndicale de la fonction publique qui cette fois regroupait non seulement des syndicats du secteur de l’éducation (SATEF par exemple) mais s’étendait désormais à la fonction publique (SNAPAP).

L’été 2008, nous avons soutenus une grève très dure d’enseignants contractuels. Des grévistes n’ont pas hésité à faire 45 jours de grève de la faim. Sans résultat. Ils pensent reprendre leur grève de la faim pendant les vacances du printemps a partir du 19 mars.

Peux tu nous présenter le panorama syndical en Algérie ?

Pendant longtemps la configuration syndicale en Algérie a tourné autour d’une Centrale unique l’UGTA. L’Union Générale des Travailleurs algériens (UGTA), crée le 24 février 1956, est le premier syndicat algérien à voir le jour. Il est un prolongement du mouvement de libération national sans être sous la coupe des politiques de la révolution. Les membres fondateurs sont essentiellement des syndicalistes algériens de la confédération générale du travail (CGT) et de la confédération Française des travailleurs (CFT). Un fait important est à souligner, l’UGTA a évolué en marge du mouvement politique. Cette autonomie durera jusqu’à l’indépendance. Depuis, il est un rouage de l’appareil d’État algérien à la solde du pouvoir. C’est le seul interlocuteur légal du gouvernement.

En opposition à ce syndicalisme intégré, existe un syndicalisme dit autonome. Le CLA en fait partie. Mais cet autre syndicalisme n’a pas la vie facile car les espaces de liberté en Algérie sont réduits. Toutes les grèves initiées par les organisations syndicales n’entrant pas dans les calculs des autorités sont systématiquement déclarées illégales. Des syndicalistes sont arrêtés par les forces de l’ordre et emprisonnés. On nous refuse tout local syndical. Notre syndicat n’est pas reconnu comme représentatif.

Le pouvoir ne s’y trompe pas. L’Intersyndicale de la fonction publique représente la ligne revendicative et combative du syndicalisme algérien. Cela amène le pouvoir algérien a usé de stratagèmes originaux pour nous discréditer. Il n’est pas rare qu’il crée de toutes pièces des syndicats autonomes bis. Il existe ainsi un CLA bis, une SNAPAP bis. Ils pensent ainsi créer une confusion.

Existe-t-il en Algérie une tradition anarcho-syndicaliste ou libertaire ?

Il n’y a pas de syndicat qui se réclame ouvertement de l’anarcho-syndicalisme. Par contre il existe de nombreux militants anarcho-syndicalistes qui militent dans les différents syndicats. On n’est pas nombreux mais on existe quand même.

Peux tu nous résumer la situation sociale en Algérie ?

La situation sociale est caractérisée par un niveau de pauvreté extrême. En règle générale, pour la plupart des ménages le salaire couvre 15 à 20 jour dans le mois. Pour les 10 derniers jours on tâche de joindre les bouts comme on peut. Beaucoup de fonctionnaires sont sur-endettés.

Le taux de chômage approche des 17% et chez les jeunes celui-ci est encore plus élevé.

Dans la Fonction publique (secteur encore dominant dans l’Algérie "socialiste"), nombre d’emplois sont en fait des contrats précaires. La corruption est légalisée à tous les niveaux de l’État.

Même si l’essentiel de l’économie algérienne est sous contrôle étatique, il existe malgré tout un secteur privé. Quelle est la réalité syndicale dans ce secteur ?

Le syndicalisme dans le secteur privé est inexistant. Cela est du essentiellement au fait que les travailleurs du secteur privé sont des contractuels et à une durée déterminée. Souvent aussi, ils travaillent au noir. Ils ne sont même pas déclarés et n’ont aucun contrat.Ces travailleurs sont donc fragilisés. Ils ont peur de perdre leurs postes dans le cas où ils s’engageraient dans la d’engagement la construction d’un syndicat.

Le mot de la fin Achour ?

Le CLA est solidaire de toutes les luttes syndicales au niveau national et international. Nous soutenons toutes les causes qui vont dans le sens d’une plus grande justice sociale. Nous pensons aussi profondément que seule la lutte paie. Vive la lutte des classes.

Propos recueillis par Jérémie BERTHUIN, SI de la CNT.

samedi 7 mars 2009

 

source: http://www.cnt-f.org/international/

une soirée d'information publique sur la dangerosité des antennes relais est organisée mardi 17 mars, à 20 h 30, à la salle de l'Oiselière, avec la participation de plusieurs associations, dont le Criirem (centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques), basé au Mans.

Le criirem est par ailleurs engagé contre le projet de ligne à très haute-tension cotentin-Maine qui reliera le futur réacteur nucléaire EPR de Flamanville au réseau RTE via la mayenne. Son enquête, qui va paraître en Juin, a été commandée par le collectif stop-THT. 300 bénévoles, formés par le Criirem, ont interrogé 8000 personnes sur leur état de santé : la moitié vit à proximité de la ligne Flamanville-Domloup, l'autre moitié est sur le tracé de la ligne en projet. Les premiers résultats s'avèrent très inquiétants...

contact : criirem. www.criirem.org 4, rue Edith-Piaf 72000 Le Mans


Université     

  Soirée d’information  -  débat sur l’avenir de l’université


Hey yo !
super rapido !
message de rappel !

VENDREDI 13 MARS au HAPPY DAYS


Projection de courts métrages de zombies (sélectionnés par melvin)avec
apéro végé (bon bon miam miam)
+ BEAT THE VALSTAR punk à chien du béarn
+ IT IS THE LAW punk à chèvre du bélinois
à prix libre à partir de 19h


LUNDI 16 MARS au HAPPY DAYS


HUMAN COMPOST noise rock big beat la classe de tchéquie
ZKOUSKA SIREN stoner rock qui traaaaace de tchéquie
à partir de 20h et à prix ibre

putain ! comment je speede ma race ! whouuuuuuuuuuuuu !

ce mail est dédicacé à 6-ril qui trouve que quand ya trop de blagues de
merde, il sait plus où à lieu le concert (là ça sera 4 rue des maillets à
le mans mec !)
à bientôt !

http://vivementhieraveclerpr.blogspot.com

Service minimum et palliatif aux non remplacements. Le ministre poursuit son entreprise pour en finir avec l’obligation scolaire et surtout son pendant, l’obligation pour l’Etat d’assurer la continuité du service public.

une conférence-débat sur l'éducation (et plus particulièrement sur l'université) aura lieu le

Mercredi 11 mars  à 20 h 30 à la salle Claircigny, rue de Claircigny.

Ouvert à tous, gratuit.

MANIFESTATION CONTRE LA CASSE DE L'EDUCATION ET DE L'ENSEIGNEMENT

Jeudi 24 Mars

 

Le collectif « L’éducation est notre avenir » s’est réuni le 3 mars 2009 à PARIS.

Il constate qu’en dépit de quelques reculs qui lui ont été imposés, le gouvernement poursuit à tous les niveaux sa politique régressive en matière d’éducation, notamment en matière de suppressions de postes.

Cette politique suscite des mobilisations importantes, qu’il s’agisse des enseignements scolaires ou de l’enseignement supérieur, dans lequel la communauté universitaire a déjà contraint le gouvernement à renoncer aux suppressions d’emplois programmées en 2010-2011.

Le Collectif considère qu’il est important de maintenir et d’amplifier les actions pour un service public d’éducation qui assure la réussite de tous les jeunes. Il apporte son soutien à l’ensemble des actions engagées et appelle à faire de la journée interprofessionnelle du 19 mars un moment fort d’expression des revendications dans l’éducation.

 

SIGNEZ LA PETITION DU MAGNETO ! 
Bonjour,
Le Magnéto – Collectif départemental musiques actuelles / Sarthe a choisi d’interpeler les pouvoirs publics sur l’absence de politiques et de concertation en matière de musiques actuelles sur notre département, en lançant un appel auquel nous souhaitons associer l’ensemble des acteurs des musiques actuelles en Sarthe : porteurs de projets, artistes et groupes mais aussi public.
Vous pouvez signer la pétition en ligne via notre myspace
Merci de préciser dans la rubrique « commentaires » votre nom d’artiste, de groupe ou de structure.
N'hésitez pas à la faire circuler autour de vous ! 
"Si tu ne t'occupes pas de politique, la politique s'occupe de toi !" (Assassin)
Nous comptons sur votre participation ! Merci d'avance.
A noter :
Le Magnéto organisera bientôt un rassemblement en centre-ville du Mans et remettra symboliquement à la Préfecture (autorité de l'Etat en Sarthe) une lettre ouverte reprenant l'analyse et les revendications de cet appel

Communiqués et motions de la 5e Coordination

nationale des Universités, réunie à

Paris XII – Créteil, le 6 mars 2009

Communiqué commun des organisations syndicales
CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA

Après l'arrêté, il y a quelques années, pour interdire la pratique de sport de rue (Skateboard, rollers...) en ville, la fermeture du parc de Tessé le soir pour satisfaire l'électorat bourgeois du quartier Prémartine, la mairie s'emploie à repousser les noctambules hors des rues du centre-ville, en élargissant son arrêté anti-kebab. Analyse d'une politique de nettoyage urbain.

Après avoir flirté avec la scène hip hop indé de new york ou de
Los Angeles, Cette nouvelle escale s'intéressera au hip hop de
Denver
.
Ainsi Ancient Mith et Calm viendront brandir l'étendard du
hip hop indé du Colorado
dans nos contrées. {mosimage}
Deux performances de heute volée en perspective.

1=0 prendra ensuite place sur scène. Imaginez que Programme
ait eu des enfants caché, et bien 1=0 serait les dignes successeurs
d'un hip hop allié à la puissance du rock.

Et pour Terminer en beauté, Tagueule! nous gratifiera d'un live
où se joueront les tracks les plus improbables. Alors pas d'excuses DANSE!
SAMEDI 28 MARS 2009


 
 
PENICHE EXCELSIOR
Z.A de la raterie
Allonnes (4km de le mans)
P.A.F: non défini
20H30
 
INKISITOR (metal noir/ Le Mans)
SUN PLEXUS 2 (anal core/ Mulhouse)
GLU (noise post punk/ Bordeaux)
FRANCE SAUVAGE (indus expérimental/ Rennes)


Oille !

Quand on disait que l'amour c'était une moto qui roule vers le sud, t'as

eu raison de t'arrêter à Vezoul...


dimanche 8 mars - apéro riot grrrl avec :

[SLR] Toujours pas de sortie de crise

 manifestations le 5 mars

communiqué du collectif "Sauvons la Recherche"
La journée de jeudi, jour de mobilisation nationale à l'université
Une réunion de la Coordination lycéenne aura lieu samedi 7 mars 14h30 à la maison des associations. L'objectif est de relancer la mobilisation dans les lycées, en lien avec le mouvement des universités. Les lycéens sont invités à participer à cette réunion afin de garantir les prises de décision les plus larges possibles.
Nous étudiants de 57 universités, réunis en coordination nationale à Angers les 28 février et 1er mars appelons à poursuivre et amplifier la mobilisation en cours contre la casse de l’université publique et de nos diplômes.