Identification

Syndications

Médias Libres

Médias libres

Rennes Infos

Rennes info

Filtre
  • Grève générale façon syndicats manceaux : Et maintenant roupillez...

    Alors que de nombreuses sections syndicales organisent un peu partout en France des actions de blocages et des préparations à l'affrontement avec le gouvernement UMP du Medef sur la réforme des retraites (voir sur http://www.7septembre2010.fr/), nos syndicalistes locaux se distinguent par leur grande léthargie.

    Le Mans, ville des bureaucrates syndicaux élevés à l'école du parti, va donc voir passer les trains de la contestation. Dommage parce que les 30000 personnes présentes le jeudi 23 septembre méritaient mieux que ces petites ronflettes entre permanents. Et oui, l'AG du personnel de l'Education qui s'est tenue sur le parvis du palais de justice ne peut pas annuler les faits : rien, nada, que dalle ailleurs... aucune impulsion digne de ce nom par les sections dans d'autres secteurs. A croire que les syndicats locaux font de la carte, pourvu qu'on aille pas les emmerder une fois qu'on a réglé sa cotis.

    Moi, je leur ai trouvé un petit nom : les chreq. gros, verdâtre, cynique et malicieux, leur nom signifie "effroie" tellement ils foutent les boules aux créatures enchantées de l'abominable Medef et de son sbire non moins ignoble "cgpme".

    "on ne peut bloquer à 30" at-on pu entendre annoner un célèbre chreq local. Petit problème, les chreq ne font rien pour que ça change ! Le constat est dressé à l'issue d'une AG non annoncée officiellement.  D'ailleurs, n'a t'on pas mieux à proposer aux manifestants que ces éternels parcours de centre-ville ? Ne faudrait-il pas utiliser l'effet de masse de ces jours de gros rassemblements pour choisir des cibles économiques et amorcer un début de rapport de force digne de ce nom ? il y aurait, à coup sûr, bien plus de 30 péquins à accepter l'action. 

    Alors qu'une petite tentative de blocage sur la ZIS semblait tenir le corde pour le milieu de semaine prochaine, tout fut annulé le lendemain soir à la première AG entre soi venue. Non, décidément, il ne se passera rien avec eux au Mans...

    Reprenons en coeur la chanson de la CFDT avec tous nos amis chreq , "Si tu veux sauver les r'traites, tape dans tes mains"..."Si 'tes pour la r'lance sociale, tape dans tes mains"..."Si t'es pour le pouvoir d'achat, tape dans tes mains","Si t'es contre les 62 ans, tape dans tes mains", À chanter pendant qu'on se lave les mains.

  • Concert libre pour gens libres le 5et le 16/10 :

    Hola a vosotros todos !!!
     
    Mardi 05 Octobre tu es une fois de plus convié au 80
    (rue nationale blablabla Le Mans)


    C’est toujours prix libre, et à 20h.

     

    Le 16/10 : C’est à 21h au 80 et encore à prix libre !!!

  • CONCERT DE NOUVEAUX RETRAITES :

    On te le rapelle qu'il y a 2 super groupes ce JEUDI 16 SEPTEMBRE au 80 à
    Le Mans ou on te le rappelle pas ?
    on te le rappelle ?

    à 21H et à prix libre, il y aura :

    PAREBUFFLE
    fraicheur post-punk - strasbourg
    http://www.myspace.com/parebuffle

    GOUDRON
    saveur stoner - grand ouest
    http://www.myspace.com/goudron666

    bin ouais quoi t'as vu ?
    tu fais tourner et tu viens.

    http://vivementhieraveclerpr.blogspot.com

  • Stratégies syndicales après le 7/09 : décevantes et ambiguës

    SYNDICATS : LES JAUNES, LES CAPITULARDS ET LES AUTRES

     

     Nous publions ci-dessous l'excellent article du journaliste Olivier Bonnet qui analyse avec brio et sincérité, les pitoyables magouilles syndicales dans la lutte contre la réforme des retraites. Le foutage de gueule, notamment de la CGT, y est parfaitement démontré. Camarades syndicalistes, si vous n'êtes pas des jaunes, des capitulards ou des consommateurs de petits avantages en nature, quittez vos organisations car vous y perdez clairement votre temps....

     

    "Pourquoi appeler à une nouvelle grève simplement le 23 septembre, alors que le projet de réforme des retraites passe devant l’Assemblée nationale le 15 ? A la suite de l’extraordinaire mobilisation de mardi dernier – les plus importantes manifestations en France depuis 15 ans -, ne fallait-il pas battre le fer tant qu’il est chaud, augmenter la pression sur le gouvernement ? Certainement, si c’est le retrait du projet que l’on veut. Mais plumedepresse publie un document exclusif qui prouve toute l’ambiguïté de la CGT sur cette question."
  • MANIFESTATION du 7 SEPTEMBRE : énorme mobilisation

    LE GROUPE OUEST-FRANCE ET LE NOMBRE DE PARTICIPANTS AUX MANIFS :

    15 000 personnes à défiler  contre la réforme des retraites selon le quotidien régionale édition Le Mans ?

     TOUJOURS PLUS RIDICULE ET PLUS COMPLAISANT...

     

    Ils ont osé le faire : alors que les rues mancelles étaient noires de monde, bien plus que le 24 juin où, déjà de 20 à 30 000 personnes battaient le pavé, les zélés journalistes du journal local ont une nouvelle fois honteusement sous-estimé le nombre de manifestants, s'alignant encore sur les chiffres de la préfecture. Sûrs de leur "glorieuse et infaiilible" méthode dont personne ne sait à quoi elle ressemble, les salariés de la presse quotidienne régionale présents soutiennent donc ouvertement la politique de minimisation gouvernementale du mécontentement, dans la droite file des propos anti-sociaux et favorables aux réformes sarkozyennes de leurs éditoriaux. Quand cette ridicule mascarade cessera t-elle ? En attendant, il est clair qu'une telle falsification est une marque de mépris profonde envoyée au visage de celles et ceux, très nombreux-ses, qui se ont rassemblé-e-s ce mardi matin. Tous ces efforts réduits à peu de chose par la soumission médiatique au pouvoir. Mais ce que ces collabos se savent pas, c'est que de beaucoup de gens n'admettent pas leurs pratiques et sont écoéurés par la lecture de leur journal au lendemain de mouvements sociaux aussi massifs.