Imprimer
Catégorie parente: actualités politiques et sociales
Affichages : 3482

Alors que de nombreuses sections syndicales organisent un peu partout en France des actions de blocages et des préparations à l'affrontement avec le gouvernement UMP du Medef sur la réforme des retraites (voir sur http://www.7septembre2010.fr/), nos syndicalistes locaux se distinguent par leur grande léthargie.

Le Mans, ville des bureaucrates syndicaux élevés à l'école du parti, va donc voir passer les trains de la contestation. Dommage parce que les 30000 personnes présentes le jeudi 23 septembre méritaient mieux que ces petites ronflettes entre permanents. Et oui, l'AG du personnel de l'Education qui s'est tenue sur le parvis du palais de justice ne peut pas annuler les faits : rien, nada, que dalle ailleurs... aucune impulsion digne de ce nom par les sections dans d'autres secteurs. A croire que les syndicats locaux font de la carte, pourvu qu'on aille pas les emmerder une fois qu'on a réglé sa cotis.

Moi, je leur ai trouvé un petit nom : les chreq. gros, verdâtre, cynique et malicieux, leur nom signifie "effroie" tellement ils foutent les boules aux créatures enchantées de l'abominable Medef et de son sbire non moins ignoble "cgpme".

"on ne peut bloquer à 30" at-on pu entendre annoner un célèbre chreq local. Petit problème, les chreq ne font rien pour que ça change ! Le constat est dressé à l'issue d'une AG non annoncée officiellement.  D'ailleurs, n'a t'on pas mieux à proposer aux manifestants que ces éternels parcours de centre-ville ? Ne faudrait-il pas utiliser l'effet de masse de ces jours de gros rassemblements pour choisir des cibles économiques et amorcer un début de rapport de force digne de ce nom ? il y aurait, à coup sûr, bien plus de 30 péquins à accepter l'action. 

Alors qu'une petite tentative de blocage sur la ZIS semblait tenir le corde pour le milieu de semaine prochaine, tout fut annulé le lendemain soir à la première AG entre soi venue. Non, décidément, il ne se passera rien avec eux au Mans...

Reprenons en coeur la chanson de la CFDT avec tous nos amis chreq , "Si tu veux sauver les r'traites, tape dans tes mains"..."Si 'tes pour la r'lance sociale, tape dans tes mains"..."Si t'es pour le pouvoir d'achat, tape dans tes mains","Si t'es contre les 62 ans, tape dans tes mains", À chanter pendant qu'on se lave les mains.